Allocation adulte handicapé : de plus en plus d’allocataires sont au chômage

4

Alors que le gouvernement s’apprête à lancer à partir du 1er janvier 2017 plusieurs mesures visant à simplifier le dispositif de l’allocation adulte handicapé et à en améliorer l’efficacité, l’association des paralysés de France (APF) a publié au début de ce mois de novembre un rapport accablant quant à l’efficacité de la politique du handicap engagé par le gouvernement. Le rapport montre en effet que le chômage gagne du terrain auprès des personnes en situation de handicap.

Une hausse de 65 % en 5 ans

Ce rapport de l’APF montre que le nombre de personnes handicapées au chômage est passé de 295 601 en 2011 à 486 546 en 2015. En seulement cinq ans, la proportion de personnes en situation de handicap qui n’exercent aucune activité professionnelle, titulaires de l’AAH inclus, a donc augmenté de 65 %.

Une avancée majeure en 2016

Malgré ce rapport accablant, l’APF salue toutefois l’ouverture du droit à la prime d’activité aux titulaires de l’allocation adulte handicapé. Ce cumul, possible depuis le mois de juillet dernier, a été obtenu grâce à des négociations acharnées menées par l’APF qui a étroitement collaboré avec l’Unapei auprès du gouvernement.

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

4 commentaires

  1. Bonjour, vous parlez pas de l ASI allocation de solidarité invalidité ? On m ‘a supprimé mon AAH au profit et obliger de toucher cette allocation qui à mon décès mes proches ou ma femme devront rembourser avec mes biens donc la maison ! Qu »elle honte personne en parle de ça bizarre ! AAH était pas remboursable je la touchait avant maintenant je touche ASI que ma femme ou mes enfants vont devoir remboursés ! Moi je dis bravo

    • Tous handicapés touchés et leur conjoints s’ils sont propriétaire de leur toit. J’ai don poser cette question à mon candidat pour les présidentielles : Monsieur Mélenchon que pensez-vous faire par rapport aux injustice des CAF qui suspendent les Allocations Adultes Handicapé pour leur faire signer une demande d’ASI auprès des caisses CPAM ou MSA avec hypothèque de leur toit
      Les handicapés qui ont un toit après avoir travaillé toute leur vie sans dépenser se retrouvent avec la suspension de leur Allocation Adulte Handicapé par les CAF afin de leur faire souscrire une demande d’ASI auprès des CPAM pour hypothéquer leur toit quelle honte cette injustice poussera le conjoint du handicapé à se retrouver SDF à son décès bien sur pas de demande d’ASI pour les Handicapés

Laisser un commentaire