Allocation adulte handicapé : la CAF préconise la nomination d’un médiateur indépendant

0

L’attribution de l’allocation adulte handicapé a toujours suscité de nombreux débats et des litiges. Ils sont principalement dus à la complexité des conditions d’attribution (taux d’invalidité, durée de versement, ressources) et du calcul de son montant en cas de cumul avec d’autres prestations sociales comme la prime d’activité. C’est dans cette optique de complexité que la CAF (caisse d’allocations familiales) a décidé de proposer la désignation d’un médiateur indépendant le mardi 8 novembre dernier.

Simplifier la gestion des situations complexes

Nommé pendant 4 ans, ce médiateur indépendant au niveau de la CAF aura pour rôle principal d’émettre des recommandations équitables et conformes aux lois en vigueur dans les cas où le traitement d’un dossier engendre des effets qui vont à l’encontre des textes. Il jouera alors un rôle de facilitateur de la médiation administrative entre les allocataires et la CAF.

Pour l’AAH et les allocations au handicap

Ce médiateur sera principalement actif pour les personnes titulaires de l’allocation adulte handicapé. Il pourra toutefois intervenir dans les médiations en faveur des titulaires de toutes les prestations sociales liées au handicap. Il servira également de médiateur entre les CAF et les associations de défense des droits des handicapés.

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire