Un plan d’action pour accompagner la suppression du cumul AAH/ASS

0

Le gouvernement compte interdire le cumul de l’allocation adulte handicapé avec l’allocation de solidarité spécifique d’ici le début de l’année prochaine. Considéré comme une « situation non souhaitée », ce cumul profite pourtant à plus de 35 000 personnes handicapées au chômage actuellement. Cette mesure est justifiée par la somme supérieure au SMIC à temps plein touchée par les personnes bénéficiant de ce cumul et par la restriction budgétaire. L’interdiction du cumul AAH/ASS pourrait en effet rapporter 150 millions d’euros par an à l’État.

Un accompagnement des personnes handicapées

De nombreuses personnes handicapées perdront leurs avantages après la mise en place de cette mesure. Elles ne pourront en effet plus demander le versement de l’ASS malgré leur situation professionnelle. Le gouvernement prévoit ainsi un « plan d’action pour mieux prendre en charge les travailleurs handicapés chômeurs de très longue durée ».

Un plan demandé par l’APF

La mise en place de ce plan d’accompagnement est le fruit des négociations menées par l’APF (association des paralysés de France). Il sera établi sur « la base des constats et recommandations attendus de l’Inspection générale des affaires sociales avant la fin de l’année ».

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire