Quels travailleurs handicapés peuvent prétendre à la prime d’activité ?

0

La prime d’activité, un dispositif de soutien aux travailleurs à revenus modestes mis en place au 1er janvier 2016, est accessible aux titulaires de l’allocation adulte handicapé depuis le mois de juillet dernier. L’octroi de la prestation sociale se fait sous conditions de ressources, comme pour les personnes valides. Pour en bénéficier, les allocataires de l’AAH devront déposer une demande auprès de la CAF (Caisse d’allocations familiales) ou de la MSA (Mutualité sociale agricole).

Tous les travailleurs sont concernés

Tous les bénéficiaires de l’AAH qui pratiquent une activité professionnelle seront potentiellement éligibles à la prime d’activité. En plus des salariés, les travailleurs indépendants et ceux qui évoluent en Esat (établissement et service d’aide par le travail) pourront demander le versement de la prestation sociale. Leurs ressources ne devront cependant pas dépasser des plafonds calculés en fonction de leurs compositions familiales.

Un seuil de revenus

En plus des plafonds de revenus, le travailleur handicapé devra également se conformer à un seuil de revenu. En effet, ses revenus mensuels ne devront pas être situés en dessous de 25 % du SMIC soit environ 280 €. Ce seuil reste valable qu’il soit travailleur en Esat, indépendant ou salarié.

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire