Allocation adulte handicapé : les dépenses de logements pèsent beaucoup auprès des titulaires

0

Au début de ce mois de décembre, la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) a rendu publics les résultats d’une étude relative aux dépenses couverts par les titulaires de minimas sociaux en France. Cette étude montre la forte proportion que les dépenses fixes occupent dans les revenus de ces allocataires. En moyenne, elles représentent 42 % des revenus de ces ménages souvent très modestes.

23 % des revenus alloués au logement

Selon cette étude, les frais de logement constituent le plus important poste de dépense des titulaires de minima sociaux. Ce poste représente en moyenne 27 % des revenus de ces ménages. Chez les titulaires de l’allocation adulte handicapé, cette proportion est légèrement moins importante. En effet, ces allocataires allouent 23 % de leurs revenus au paiement des charges de logements.

L’importance de l’APL et des logements sociaux

La Drees note en revanche que les dépenses liées au logement sont considérablement atténuées par la disponibilité des logements sociaux et de l’APL (allocation personnalisée au logement). Les personnes âgées et les titulaires de l’AAH sont d’autant plus avantagés qu’elles ne sont pas concernées par la réforme récente de l’APL.

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire