Allocation adulte handicapé : l’APF reste vigilante face aux réformes proposées par Christophe Sirugue

0

Commanditée par le premier ministre, Manuel Valls, une étude concernant la réforme des minimas sociaux a été menée par le député Christophe Sirugue. L’étude pointe principalement du doigt la complexité du dispositif de l’allocation adulte handicapé et propose sa simplification. Après la publication de l’étude, l’APF (association des paralysés de France) a été la première à donner sa réaction.

Des mesures saluées

L’APF a émis des réactions positives vis-à-vis du rapport. L’association apprécie « la qualité du rapport » et salue trois mesures à savoir, le rapprochement de l’AAH avec l’ASI (allocation supplémentaire d’invalidité), l’octroie à titre définitif de la prestation à certaines personnes dont le handicap pourrait ne plus changer et la possibilité de la percevoir après l’atteinte de l’âge légal de départ à la retraite.

L’APF « reste vigilante »

Malgré ces avis positifs, l’association émet des réserves qui concernent principalement la revalorisation du montant de l’AAH qui reste aujourd’hui bien en dessous du seuil de pauvreté. « Si certaines pistes proposées par le rapport Sirugue peuvent permettre d’améliorer partiellement leur situation, elles n’ouvrent malheureusement pas la voie vers une sortie effective de la pauvreté des personnes en situation de handicap », explique l’association.

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire