Allocation adulte handicapé : l’Unapei réclame son maintien après la retraite

2

La présentation des propositions visant à simplifier le dispositif de l’allocation adulte handicapé faite par le premier ministre, Manuel Valls, a été une occasion pour l’Unapei de réitérer ses revendications. L’association défendant les droits des personnes handicapées a fait part de plusieurs propositions visant à améliorer les conditions de vis des personnes en situation de handicap. Parmi ces propositions, l’Unapei réclame le maintien du versement de l’allocation adulte handicapé après la retraite.

Des démarches fastidieuses

Il est possible pour les personnes ayant un taux d’invalidité supérieur à 80 % de cumuler l’allocation adulte handicapé avec l’ASPA. Cependant, les démarches de basculement vers le régime de la retraite restent lourdes et particulièrement longues. L’Unapei demande ainsi à ce que cette situation soit simplifiée par le maintien du versement du minima social au-delà de l’âge légal de départ à la retraite.

Une revendication de longue date

Ce n’est pas la première fois que l’Unapei réclame le maintien de l’allocation adulte handicapé pour les retraités. « Le maintien de l’AAH après la retraite est une revendication de notre association depuis plus de 15 ans. Si on l’obtient, c’est une formidable avancée pour les personnes handicapées et leurs familles » explique le responsable au droit des personnes, Hélène Le Meur.

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

2 commentaires

  1. oui c’est gentil tout sa mais comment faire reconnaître un taux d’incapacité a 80 % quand cette meme mdph refuse alors que l’incapacité a 80 % est plus que visible ?

  2. l A S P A est récupérable a la succession , et si on possède pas de bien immobilier , mais plus de 39000 Euros , j’imagine qu’il se servent a votre mort c’est très injuste ça , car nos parents ou grands parents on pu nous laisser justement un pécule pour faire face a la vie quotidienne,je comprend si on nous laissent des millions d’euros qu’il les récupèrent, mais avec 800 Euros par moi de l ‘A P S A c’est très dur de vivre , comme avec l’ A A H

Laisser un commentaire