Allocation adulte handicapé : pourquoi faut-il percevoir 25 % du SMIC pour toucher la prime d’activité ?

0

La généralisation de la prime d’activité aux travailleurs handicapés qui touchent l’AAH (allocation adulte handicapé) a été officiellement engagée au mois de juillet dernier. Les titulaires du minima social éligibles à la prime d’activité peuvent donc la demander auprès de la CAF (Caisse d’allocations familiales). Pour être éligible à la prime d’activité, l’allocataire de l’AAH devra cependant être actif et toucher au moins 25 % du SMIC.

Pourquoi ce seuil est-il appliqué ?

Selon la CAF, le travailleur handicapé devra percevoir au moins 280 € par mois pour remplir les conditions d’éligibilité au versement de la prime d’activité. Cette condition a été mise en place à cause du fait que l’allocation adulte handicapé, en dessous de ce seuil de revenu, sera considérée comme une prestation et viendra donc s’ajouter aux ressources calculées dans l’attribution de la prime d’activité.

Simulez vos droits à la prime d’activité

Si toutefois, vous percevez un revenu légèrement inférieur à ce seuil, vous pourriez évaluer votre droit à la prime d’activité avec le simulateur disponible sur le site de la CAF ou sur celui de la MSA pour les titulaires de l’AAH dépendants du régime agricole.

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire